• 11 mars

    En fin d'après-midi, M. Madère est passé à la galerie. Mon patron avait quitté plutôt. Sans même avertir, il s'est hâté sur moi et mit sa main sous ma jupe. J'étais sans défense devant ses doigts sondeurs. Il me demanda pourquoi j'étais si moite. Il comprit rapidement que mon patron avait laissé quelques notes de passage. D'une main me caressant la chatte et d'un autre sur ma poitrine, je m'abandonnais aux fringales de mon client.

    Il m'adossa à la table de travail pour redoubler ses avances. Je me couchai sur la table pour lui donner l'accès sollicité. Il s'agenouilla pour entamer un cunni. Dès qu'il pressentit l'amorce de mon orgasme, il se releva pour ouvrir son pantalon et s'astiquer devant ma chatte offerte et humide.

    Il m'atomisa de ses semences et remit son pantalon. Bassiné et attisé, je me suis mignoté jusqu'à l'orgasme, sous son regard...

    Avant de partir, il me laissa un 200$ puis me dit qu'il me donnera rendez-vous cette semaine pour soirée au resto.

  • Commentaires

    1
    M
    Dimanche 25 Mars 2007 à 16:51
    j'ador
    peut on se parler ton histoire est superde voila mon adress metyorxe@hotmail.com
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :